Jeunes enfants

À l’âge de 12 mois, les enfants consomment habituellement une bonne variété d’aliments des quatre groupes : légumes et fruits, produits céréaliers, lait et substituts et viandes et substituts. 

Si votre enfant ne boit plus au sein, le lait de vache entier (3,25 % de m.g.) peut devenir la source de lait et être introduit après l’âge de neuf mois.

  • L’enfant devrait consommer au moins 500 ml (2 tasses) de lait entier pendant la journée.  
  • Le lait de vache entier devrait être consommé jusqu’à l’âge de deux ans. 
  • Après l’âge de deux ans, votre enfant peut boire du lait à 2 %ou à 1 %, selon les habitudes de la famille.

L’alimentation, une responsabilité partagée

Les repas sont d’importantes activités sociales pour les enfants et devraient être agréables plutôt que stressants. Bien que de nombreux parents s’inquiètent de la quantité d’aliments que leur enfant consomme, ils doivent faire confiance au fait que l’enfant sait s’il a faim ou non.

Il est de la responsabilité des parents d’offrir des aliments sains et des boissons saines à heure fixe tout au long de la journée

L’enfant est responsable de la quantité qu’il désire manger

Il est important de surveiller la croissance des enfants. Rappelez-vous que c’est la croissance globale de votre enfant qui compte plutôt que sa taille ou son poids à un âge précis.
Il est normal que l’appétit de votre enfant augmente et diminue. Tant que votre enfant est heureux, énergique et en bonne croissance, il consommera suffisamment de nourriture.

Guide alimentaire à l’intention des bébés

  • Les bébés et les enfants d’âge préscolaire devraient se voir offrir une variété d’aliments des quatre groupes alimentaires à chaque jour :
  •  Il est préférable d’offrir des petites portions et de le laisser en redemander plutôt que de trop remplir son assiette.
  • Une portion pour enfant de cet âge correspond à la moitié d’une portion d’adulte.

Conseils pour l’alimentation des bébés et des enfants d’âge préscolaire

  • Servez les repas et les collations à heure fixe. Votre enfant arrivera ainsi à table avec appétit et prêt à essayer de nouveaux aliments.
  • Laissez votre enfant décider de la quantité d’aliments qu’il consomme. Son organisme lui dira s’il a faim ou non.
  • N’essayez pas de faire manger votre enfant par la force, les récompenses ou la ruse. Si votre enfant refuse un aliment,  un repas ou ne mange rien pendant 15 minutes, enlevez son assiette sans discuter et laissez-le sortir de table.
  • Ne préparez pas de repas spécialement pour l’enfant. Servez-lui au moins un aliment qu’il aime, mais ne préparez pas un plat différent pour chacun.